Doulce mémoire, un texte de François Ier…

… mis en musique par Francesco de Layolle pour deux voix égales. Le pdf est ici.

doulcememoire1

doulcememoire2

… mis en musique par Antoine Gardane, toujours pour 2 voix égales. La partition (transposée à la quarte supérieure) est ici.

Publicités

Entré je suis en grant pensée (a 3)

Petit bijou de la polyphonie francoflamande à trois voix !

TEXTE
(de Josquin? – texte utilisé par d’autres compositeurs de l’époque)

Entré je suis en grant pensée
pour faire ung nouvel amy.
Mais je m’en tienne courousée,
le cueur triste doulant et mary.
Mais je ne scay se cela me sera bon
en le joly moys de may.

PARTITION

Matériel sonore pour travailler :


La musique modifie notre cerveau

Les observations cliniques en neurologie ont suggéré dès la fin du 19ème siècle que notre cerveau présentait une réponse singulière à la musique, notamment au regard des capacités liées au langage. C’est à la fin du 20ème siècle, avec la révolution de l’imagerie cérébrale, que l’étude des effets de l’écoute et de la pratique musicale a pris soudain une autre dimension. Étudier et comprendre les liens entre musique et cerveau c’est mieux comprendre comment le cerveau est modifié par des expériences et des apprentissages (neuroplasticité), et également tenter d’expliquer quels sont les mécanismes qui permettent à la musique d’être thérapeutique.

Neuroscience-et-musiqueConférence donnée à l’Espace des Sciences par Hervé Platel – professeur de Neuropsychologie, Inserm U1077, Université de Caen.



Saison 2015/2016

Ce qui caractérise l’année 2015/2016 :

  • 2 nouveautés : Tant que vivray et Dindirindin ;
  • 1 poursuite : Une jeune fillette ;
  • 1 abandon : L’horloge 😦
  • quelques pièces qu’on garde au chaud pour en améliorer la restitution…
  • 1 parti-pris : soigner les engagements vocaux individuels ; je ne parle même pas de l’engagement à
    • ne pas manquer de répétitions
    • être à l’heure
    • être concentré(e)
    • etc.  car cet engagement-là va de soi 😉

On se retrouve le 14 septembre 2015 (et non le 7 comme dit initialement)…


 


Tant que vivray

Sur un texte de Clément Marot :

Tant que vivray en age florissant,
Je serviray Amour le dieu puissant,
En faictz en dictz, en chansons et accords.
Par plusieurs jours m’a tenu languissant,
Mais après dueil m’a faict resjouissant,
Car j’ay l’amour de la belle au gent corps.
Son alliance, c’est ma fiance,
Son coeur est mien, le mien est sien:
Fi de tristesse! Vive liesse,
puisqu’en amours a tant de bien!

Quand je la veulx servir et honorer,
Quand par escriptz vault son nom decorer,
Quand je la veoy et visite souvent,
Les envieux n’en font que murmurer,
Mais nostre amour n’en saurait moins durer,
Autant ou plus en emporte le vent.
Maulgré envie toute ma vie
Je l’aimerai et chanterai:
c’est la première, c’est la dernière,
que j’ai servie et serviray.

La chanson de Sermisy a été publiée par Pierre Attaignant en 1528 [Trente et sept chansons musicales a quatre parties nouvellement et correctement imprimées a Paris par Pierre Attaingnant demourant à la rue de la Harpe pres l’eglise saint Cosme].

La partition est ici : Tant que vivrai (2003 Jean-Luc Roth).

La blanche est à environ 90, si vous voulez régler votre métronome 😉
Pour travailler :

Je n’ai pas trouvé d’interprétation vocale a cappella convaincante ;-(

Version instrumentale :

Version au luth d’après les tablatures d’Attaignant :


Dindirindin

Chanson catalane anonyme, publiée peu après 1505 dans le Cancionero de Palacio.

Dindirin danya, dindirindin.

Je me levé un bel maitin,
Matineta per la prata;
encontré le ruyseñor,
que cantaba so la rama, dindirindin.

Dindirin danya, dindirindin.

Encontré le ruyseñor,
que cantaba so la rama,
« Ruyseñor, le ruyseñor,
facteme aquesta embaxata, dindirin din. »

Dindirin danya, dindirindin.

« Ruyseñor, le ruyseñor,
facteme aquesta embaxata,
Y digalo a mon ami :
que je ya só maritata, dindirindin. »

Dindirin danya, dindirindin.

Ce qui donne en français :

Dindirin danya, dindirindin.

De bon matin, je me levai
Dans le pré ensoleillé me baladai
Sur une branche
Un rossignol chantait dindirindin

Dindirin danya, dindirindin.

Sur une branche
Un rossignol chantait dindirindin
Rossignol, oh beau rossignol
Rends-moi un fier service

Dindirin danya dindirindin

Rossignol, oh beau rossignol
Rends-moi un fier service
Va dire à mon amour
que je suis marié.

Dindirin danya dindirindin.

La partition tient en une page : dindirindin.

Pour la prononciation :

dindirindin(prononc)

Les King’s Singers la chante :

 

D’autres ensembles en ont proposé des aménagements variés. Ici, les chanteurs et instrumentistes de la Capella de Ministrers (dir. Carles Magraner)


Fête de la musique : demander le programme !

Nous arrivons début mai. Et en mai, fais ce qu’il te plaît, mais surtout prépare la fête de la musique !

Au programme :

  • au chapitre des nouveautés, Le Tourdion (fatalement en fin de programme ou bien en tout début puis en bis histoire d’encadrer notre prestation par du joyeux et du bout-en-train [?]) et Une jeune fillette en version allégée pour la circonstance : UneJeuneFillette.
  • au chapitre des reprises (mais toujours en amélioration 😉 ) : La la la je ne l’ose, Mille regrets, Mon cœur se recommande, Vous perdez temps.

Le déroulé du 19 juin pourrait être le suivant :

  1. Le Tourdion
  2. Mille regrets
  3. Mon cœur se recommande à vous
  4. La la la je ne l’ose
  5. Vous perdez temps
  6. Une jeune fillette
  7. BIS = ? Le Tourdion ?

Nous prendrons une ou deux pièces (joyeuses) de ce programme pour notre intervention du 25 juin… On en reparle.