Mille regretz

Chanson très célèbre dès le XVIème siècle (chanson préférée de Charles Quint, dit-on) dont l’attribution au grand Josquin Desprez a été récemment mise en doute, mais la facture de cette pièce fait bien penser à Josquin.
Infos sur Josquin ici par exemple.

Texte :

Mille regretz de vous habandonner,
Et deslongiers vostre fache amoureuse,
Jay si grant doeul et paine doloreuse,
Quon my verra brief mes jours definer.

En français moderne:

Mille regrets de vous abandonner
et d’être éloigné de votre visage amoureux.
J’ai si grand deuil et peine douloureuse
qu’on me verra vite mes jours terminer.

Musique :

Quelques interprétations plutôt sympathiques :


2 commentaires on “Mille regretz”

  1. […] CERTON, La la la je ne l’ose [1'] 2.Josquin DESPREZ, Mille Regrets [2'] 3.Claudin de SEMISY, Vous perdez temps de me dire mal d’elle [1'] 4.Jacob ARCHADELT, […]

  2. […] entretient ce qu’on sait, surtout La Pavane, Vous perdez temps, Mille regrets et La la la je ne l’ose, l’idée étant d’en chanter un à chaque répétition, […]


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s