Fête de la musique : demander le programme !

Nous arrivons début mai. Et en mai, fais ce qu’il te plaît, mais surtout prépare la fête de la musique !

Au programme :

  • au chapitre des nouveautés, Le Tourdion (fatalement en fin de programme ou bien en tout début puis en bis histoire d’encadrer notre prestation par du joyeux et du bout-en-train [?]) et Une jeune fillette en version allégée pour la circonstance : UneJeuneFillette.
  • au chapitre des reprises (mais toujours en amélioration 😉 ) : La la la je ne l’ose, Mille regrets, Mon cœur se recommande, Vous perdez temps.

Le déroulé du 19 juin pourrait être le suivant :

  1. Le Tourdion
  2. Mille regrets
  3. Mon cœur se recommande à vous
  4. La la la je ne l’ose
  5. Vous perdez temps
  6. Une jeune fillette
  7. BIS = ? Le Tourdion ?

Nous prendrons une ou deux pièces (joyeuses) de ce programme pour notre intervention du 25 juin… On en reparle.

Publicités

Fête de la musique 2014

Programme donné dans cet ordre :

  1. Il est bel et bon
  2. Mon cœur se recommande à vous
  3. La, la, la je ne l’ose
  4. Mille regrets
  5. Vous perdez temps
  6. Belle qui tiens ma vie

Le bis, si bis, sera soit Il est bel et bon, soit La, la, la je ne l’ose


20140620-C(500x375)

 

 

20140620-B(500x375)

20140620-A(500x375)


Argument cérébral pour recruter

VM285extrait

VM285


Un chef d’ensemble vocal gesticule au milieu des chanteurs…

Berlin
Photo prise à Berlin cet été 2013 (Karl-Marx-Allee)



Saison 2013/2014

On pioche là-dedans :

– pièces à quatre :

– pièces à trois :

puis il y a ce poème-chanson de François 1er (Doulce memoire) « harmonisé » pour 2, 3, 4, 5 etc. voix… Ça pourrait donner un fil conducteur d’époque… j’y travaille pendant l’été 😉



2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

Le nouveau Boeing 787 Dreamliner peut emmener 250 passagers. Ce blog a été vu 1 600 fois en 2012. S’il était un Dreamliner, il faudrait environ 6 voyages pour déplacer autant de monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.